Rechercher dans ce blog

samedi 8 décembre 2012

Vous avez dit Chapier ?

 
Profitons de cette inter-saison pour répondre aux questions les plus souvent posées
par nos visiteurs
 
 
Alors commençons par le premier sujet :
LE CHAPIER
 
Montez au premier étage du batiment Ouest, dit de l'Hotellerie,
 et pénétrez dans la galerie.
Juste après la première chambre d'hote, vous entrez dans le CHAPIER.
 
 Cette pièce porte ce nom à cause d'un meuble d'église (le chapier)
placé habituellement dans les sacristies, et dans lequel on range
les chapes et autres vêtements sacerdotaux

  Nota: maheureusement ce meuble a disparu au moment de la
Révolution, tout comme la totalité des meubles de l'Abbaye . . .
 
 
Voici la description qu'en fait le Dictionnaire Pratique de Menuiserie
(par Julien Stork, édition 1900)
 

Chapier

subs. masc.

Chapier de sacristie et d'église

Meuble d'église placé dans les sacristies et dans lequel on enferme les chapes et autres vêtements sacerdotaux.

Les chapes peuvent se ranger de plusieurs manières. La plus simple consiste à les étendre sur le bras  horizontal d'une potence (fig. 715) tournant sur des pivots placés dans le haut et dans le bas du montant.

Une certaine quantité de ces potences est installée dans une armoire dont la figure 716 montre la disposition en plan.

On peut également ranger les chapes dans des meubles à tiroirs carrés, comme ceux des commodes ; ce système est surtout employé pour ranger les chasubles.

Le plus usité des chapiers est celui à tiroirs demi-circulaire  dans lequel la chape peut être étendue à plat. Les fonds de ces tiroirs se font généralement à claire-voies et en forme de grillage, formé par des montants et des traverses assemblés dans la plateforme qui soutient le cercle circulaire formant le derrière du tiroir et dans la tête du tiroir ; l'écartement des barreaux est de 0 m. 15 environ.

Ce fond est recouvert d'une forte toile qui permet à l'air de circuler entre les tiroirs et garantit les ornements de l'humidité et de la poussière.

Ces tiroirs ont environ 3 m. 50 de diamètre et 0 m. 10 à 0 m. 12 de hauteur, et peuvent être fermés derrière des portes brisées en plusieurs vantaux s'ouvrant à droite et à gauche.

En pivotant, les tiroirs reposent par leur plate forme soit sur des coulisseaux ou sur des galets dont le champ est arrondi et qui sont fixés sur une série de montants placés sur la circonférence décrite par le tiroir. Un pied mobile, muni de supports fixés à hauteur des tiroirs, est posé dans une douille fixée dans le sol en avant du chapier et maintient les tiroirs quand ils sont ouverts.

 

Et voici deux photos permettant de se faire une idée de ce meuble
 
Tout d'abord celui de la Sacristie de la Cathédrale de Rennes
 
   
 Et ensuite celui, tout à fait extraordinaire,
de la Sacristie de l'Abbaye aux hommes de CAEN